Rédaction web seo : Portfolio

Vous trouverez ici 3 exemples d'articles optimisés seo dans mes domaines de prédilection : art, spiritualité, pédagogies alternatives

Exemple 1

Pédagogie alternative : 5 méthodes décryptées pour vous

 

De tout temps des méthodes pédagogiques ont été élaborées dans le but de transmettre un savoir. Elles évoluent en fonction des époques et des valeurs de la société. Aujourd'hui, Montessori, Freinet, Steiner sont des pédagogues connus et ont le vent en poupe ! Mais d'autres courants, valorisant le jeu ou encore l'apprentissage autonome, rencontrent de plus en plus d'intérêt. Bienvenue pour un petit tour, non exhaustif, dans le monde de la pédagogie !

1/ Montessori

En 1907, Maria Montessori inaugure la première école s'appuyant sur sa méthode éducative novatrice. Elle a observé, qu'à certains moments, l'enfant devient plus réceptif à l'apprentissage, elle nomme cela la « période sensible ». Et, pour que l'enfant puisse respecter son propre rythme, elle préconise alors un environnement et un matériel spécifiques. Cette pédagogie rend l'enfant pleinement acteur de son savoir.

 

2/ Freinet

Vers le milieu du 20ème siècle, le courant de l'éducation nouvelle est en plein essor. Célestin Freinet bouleverse les codes de l'époque en mettant l'enfant, et non plus la matière à enseigner, au centre de l'école. Le maître n'est plus un passeur de savoir mais devient un accompagnateur de l'expérimentation de l'enfant. La technique qu'il va mettre en place s'appelle, tâtonnement, essai-erreur, coopération. Elle s'appuie sur des projets concrets, apportés par l'enfant lui-même.

 

3/ Steiner

Rudolph Steiner a une vision très spirituelle de l'éducation. L'enseignement prôné dès 1919 dans son école, fait la part belle à l'art, la science, les travaux manuels et la musique. L'apprentissage des langues débute aussi très tôt, dès 6-7 ans. Cette pédagogie bannit la compétition et les notes. L'enfant est à la fois connecté à la richesse de sa vie intérieure et ouvert sur le monde extérieur.

 

4/ Le jeu

L'intérêt pour le jeu est présent en pédagogie depuis la Renaissance. C'est au 19ème siècle que Fröbel commence à théoriser cette pratique. Puis, Einsiedler, Heimlich, Kreuzer s'y intéressent au 20ème. Aujourd'hui les neurosciences montrent que le jeu est efficace dans l'apprentissage. Il motive l'enfant, le rend plus concentré, plus attentif et crée un rapport positif à l'école. Le jeu devient pour le professeur un moyen de transmettre des connaissances dans une ambiance ludique. Sans pression extérieure, l'enfant est plus réceptif et mémorise mieux. Le jeu devient une méthode pédagogique de premier choix. Il prend de plus en plus d'importance au sein des séquences éducatives et c'est tant mieux !

5/ L'apprentissage autonome

Depuis quelques années le mouvement des écoles démocratiques, de type Sudbury, prend de l'ampleur. Ici, pas de cours classiques, pas de programme prédéfini, pas d'obligation d'instruction, pas d'enfants regroupés par classe d'âge. L'enfant est libre de créer son parcours d'apprentissage. Il est autonome dans ses choix et se fixe ses propres objectifs. L'adulte n'a pas une posture d'enseignant, il a un rôle d’accompagnant et soutient l'enfant dans l'acquisition des notions qu'il souhaite apprendre. Dans le cas de l'apprentissage autonome ou « unschooling » comme on l'appelle parfois, on ne peut pas parler de méthode pédagogique mais bien plutôt de philosophie de vie !

 

Les sciences de l'éducation sont en perpétuelle évolution. Mais n'oublions pas que tous ces modèles naissent de l'observation de l'enfant... Ce qui signifie qu'il sait faire tout seul !!!

 

Vous voilà désormais mieux éclairé.e ! Alors, quelle est la pédagogie qui vous inspire le plus ?

Exemple 2

L'ésotérisme : c'est quoi au juste ?

 

En général, l'ésotérisme suscite la méfiance et beaucoup de fausses croyances. Dans l'imaginaire collectif, il est volontiers associé à certaines pratiques magiques ou divinatoires, pas toujours positives. Il est aussi relié à la religion et provoque alors parfois le rejet. Or, de nos jours, il recouvre surtout un ensemble de pratiques spirituelles destinées à une meilleure connaissance de soi. Vous avez décidé d'outrepasser la peur qu'il éveille souvent pour en savoir davantage ? Bravo ! Alors, embarquons ensemble à sa découverte !

 

L'ésotérisme : quel lien avec le développement personnel ?

 

Le terme «ésotérique» vient de l'adjectif grec «esôterikós» qui signifie «aller vers l'intérieur». On peut donc dire que l'ésotérisme s'intéresse à l'intérieur des choses, des êtres. C'est en ce sens qu'il représente aujourd'hui, avant tout, l'étude du fonctionnement inconscient de l'être humain. Si vous choisissez de mieux vous connaître, vous vous engagez sur un chemin de développement personnel. Et pour ce voyage intérieur, vous avez besoin d'outils. Parmi les plus connus, il y a la méditation et le yoga. L'astrologie et la numérologie permettent aussi une investigation de soi sérieuse. Ainsi, l'apprentissage de leur symbolisme ouvre un champ de découvertes insoupçonnées. Vous allez vous observer sous des angles inédits et vous comprendre en profondeur. Amener à la conscience tous ces pans inconnus de soi-même, occasionne souvent une bouleversante transformation. Alors, il est fortement conseillé de vous faire accompagner par une personne formée à ces pratiques ! Cette voie initiatique demande du courage et beaucoup de persévérance. On est vraiment très loin de la lecture de l'horoscope ou d'un rituel de magie, qu'elle soit noire ou blanche !

 

L'ésotérisme : quel lien avec la religion ?

 

Les religions véhiculent un ensemble de croyances et d'enseignements dits «exotériques». C'est leur partie visible, accessible à tout un chacun. Pour leur pratique, elles proposent des rituels qui se donnent à voir à l'extérieur. Pour autant, ceux-ci se fondent sur des connaissances sacrées, voilées aux yeux des profanes. Un peu comme un iceberg, dont la plus grande partie, sous l'eau, nous est invisible. En conséquence, l'ésotérisme se retrouve également dans les grandes traditions religieuses. C’est la kabbale dans le judaïsme, le soufisme dans l’islam, l'hermétisme dans le christianisme. C'est tout le monde des symboles qui sous-tend cette compréhension mystique de l'univers. Depuis toujours, sa découverte est proposée par tous les grands courants spirituels. Ainsi, les francs-maçons, les alchimistes et bien d'autres, initient au symbolisme. Là encore, l'étude est longue et complexe. Une vie entière ne suffit pas à en intégrer tous les principes !

 

Voilà, vous êtes maintenant plus au clair avec ce qu'est l'ésotérisme... Rien à voir avec l'appel des esprits grâce aux tables tournantes! Et encore moins avec les prédictions aléatoires d'avenir ! Mais ce qui est sûr, c'est qu'il induit une vaste ouverture de conscience. Il développe aussi des facultés endormies et enrichit la vision de la vie. En résumé, il permet de devenir la meilleure version de soi-même. Gardons cependant à l'esprit que les mots peinent à décrire pleinement le concept. En effet, cette aventure nous emmène, bien au-delà de l'intellect, dans le monde du ressenti...

 

Alors, une petite balade ésotérique, ça vous tente ?

Exemple 3

Histoire de l'art : 3 musées à découvrir

 

Vous voulez développer vos connaissances en histoire de l'art ? Voici 3 musées originaux à découvrir : le musée des impressionnismes à Giverny, la fondation Arp à Clamart et enfin la Fabuloserie à Dicy.

L'impressionnisme, le surréalisme et l'art singulier n'auront plus de secrets pour vous !

 

L'impressionnisme à Giverny

 

Le mouvement impressionniste, né au milieu du 19ème siècle, s'est affranchi de la peinture académique. Les peintres de ce courant ont choisi de lâcher les codes rigides imposés jusque là. Leurs toiles représentent des scènes de la vie quotidienne et sont souvent très colorées. Ils cherchent avant tout à partager une impression, une sensation, plus qu'à représenter fidèlement la réalité. Claude Monet, Paul Signac et d'autres figures majeures se côtoient dans ce musée, pour notre plus grand bonheur. A l'extérieur, un magnifique jardin invite à la flânerie et nous plonge dans l'ambiance impressionniste. Et pour finir de vous enchanter, les diverses activités organisées pour tous les publics vous raviront. Enfin, si vous souhaitez prolonger le plaisir, vous pouvez visiter la maison de Claude Monet qui se situe tout à côté !

 

Le surréalisme à la fondation Arp

 

A Clamart, plongez dans l'univers surréaliste du début du 20ème siècle. Les artistes font éclater les codes artistiques en vigueur. Ils mettent les forces psychiques, le rêve, l'inconscient aux commandes de leurs créations. Le surréalisme est un mouvement qui impacte toutes les disciplines. Le poète André Breton, le peintre Salvador Dali en sont sans doute les plus illustres représentants. Jean Arp et sa compagne Sophie Taeuber sont eux aussi des figures marquantes de cette période. A la fondation Arp, vous découvrirez leurs œuvres et leur histoire. Et le surréalisme contemporain y est aussi mis à l'honneur ! De quoi passer un beau moment !

 

L'art singulier à la Fabuloserie

 

La Fabuloserie se situe à Dicy, dans l'Yonne. C'est le musée du collectionneur Alain Bourbonnais. Ce mécène a choisi de mettre en valeur des créations d'artistes autodidactes. En effet, les représentants de ce qu'on appelle « l'art singulier », n'ont pas de formation académique. Ils sont libres de tout dogme et leur créativité ne connaît aucune barrière. Apparu dans les années 70, ce mouvement artistique s'apparente à l'art brut. C'est un art hors les normes, aux réalisations souvent insolites, alors si vous souhaitez sortir des sentiers battus, c'est ici que ça se passe !

 

Ces 3 mouvements ne sont bien sûr qu'une toute petite partie de l'histoire de l'art. Il y a tant à apprendre en ce domaine ! A chacun de partir à la découverte selon sa sensibilité !

 

Nous, on a un grand faible pour l'art singulier... Et vous ?