• sylvie curioz

Du vent dans les techniques de vente !

Dernière mise à jour : 25 mars

Serrer une vente, coincer un client en manipulant son ego, je pensais que tout cela était dépassé ! Mais voilà que l'autre matin sur linkedIn je lis un post qui nous explique que «pour vendre il faut dire que c'est vendu» ou «qu'on n'a plus ce produit» pour créer de la rareté ou encore «qu'on ne veut pas faire affaire avec un client» pour titiller son ego et lui donner envie justement de travailler avec nous.

Et je constate, un peu effarée je dois le dire, que les commentaires semblent élogieux sur ces procédés...

Sérieux, ces techniques de vente ont encore le vent en poupe en 2022 ???


changer de techniques de vente pour un commerce éthique


De la vente à la co-création


Personnellement je privilégie un commerçant capable de me proposer une relation basée sur la confiance et le respect mutuel. J'apprécie qu'il me laisse libre de mes choix et qu'il me conseille authentiquement en fonction de mes besoins réels. J'ai envie de privilégier la confiance.

En tant qu'artiste et rédactrice web, je côtoie aussi des clients, que je ressens pour ma part comme des partenaires. J'élabore en commun avec eux la prestation qui va leur correspondre. Notre réussite se co-crée ensemble. Et j'ai une foi totale dans la vie pour me mettre en présence des personnes qui bénéficieront véritablement de mes offres.

Je me sens vraiment loin de ces techniques de vente manipulatoires qui sont, de mon point de vue, la posture d'un ego blessé s'adressant à un autre ego blessé....


co-création pour des relations commerciales éthiques


Souffler un vent de renouveau


Je constate tout autour de moi que les gens s'éveillent, ouvrent leur conscience et deviennent de ce fait de moins en moins manipulables à cause des failles et des blessures

de leur ego. Bientôt plus personne ne sera piégé ! Les techniques de vente qui se basent sur la peur, l'envie de posséder pour être plus que le voisin, le besoin d'être reconnu, aimé, valorisé, n'hameçonneront bientôt plus aucun client !

J'espère que les écoles de commerce ont entamé leur mue et ont prévu d'abandonner rapidement l'enseignement des tunnels et des pipelines... De même que l'idée de nous faire passer dans un entonnoir de vente, comme pâtée destinée à gaver des commerçants avides de nos sous !

Allez, faisons vite souffler un vent de renouveau sur les techniques de vente !!!

Et tant qu'on y est, une bonne rafale aussi pour balayer la peur de manquer d'argent, de prestige, de reconnaissance, de ne pas avoir assez, qui incite à vendre et à acheter à tout prix...


Le pouvoir des mots


Étymologiquement, le terme "vente" est issu du latin "vendita" signifiant littéralement "aliéné contre avantage". (https://www.linternaute.fr)

«Aliéné» ayant aussi une tout autre signification qui se réfère à la folie… Sans compter que le terme «vendre» dans son sens figuré est aussi porteur de trahison... Et que dire de cette définition trouvée dans le dictionnaire juridique : Le résultat de la vente est "une aliénation". (https://www.dictionnaire-juridique.com/definition/alienation-aliener.php)

Je crois que les mots nous impactent plus qu'on ne peut le penser, en inscrivant leurs informations vibratoires dans l'invisible... Quelle société créons-nous en commerçant de la sorte ?

Vous imaginez : «Rendu fou pour en retirer un avantage» ! C'est mon interprétation bien sûr, mais ça me questionne !...

Après... chacun fait bien comme il le sent juste pour lui !...


Le pouvoir des mots. Changer de vocabulaire commercial pour plus d'éthique

Si vous souhaitez transformer votre manière de commercer sans savoir par où commencer, peut-être trouverez-vous votre bonheur dans l'Atelier Practeez «Passer de la vente à la co-création» animé par Valdie Legrand ?


Et si vous souhaitez approfondir le sujet du pouvoir des mots, voir mon article

«Responsabilité sociétale des entreprises : abolir le vocabulaire guerrier ?»

16 vues0 commentaire